Case studie

Orange Cyberdéfense

Laura Bonnaud – Chargée de recrutement

Orange Cyberdefense prévoit de recruter 1000 profils d’ici à 2020. Un développement considérable de son activité qui doit pourtant faire face à une rareté de candidats disponibles et peu visibles. L’anticipation est de mise et la collaboration entre les recruteurs devient essentielle.

« C’est parce que nous avons une communauté de recruteurs importante que nous avons dû nous doter d’un outil collaboratif et facile à utiliser. »

Laura Bonnaud
Chargée de recrutement

A votre tour ?

Parlons en !

Nous contacter

Leur histoire

Trouver des profils pénuriques

Un enjeu de taille qui requiert de l’anticipation et une étroite collaboration entre les recruteurs, selon Laura Bonnaud, responsable recrutement chez Orange Cyberdefense. D’autant que les profils recherchés sont peu visibles, très demandés et, par conséquent, rares. « Il faut trouver le bon candidat au bon moment et en un temps record ! », souligne-t-elle.

Pour se faire, Orange Cyberdefense a mis en place une communication active sur les réseaux sociaux, et maintien une relation étroite avec les écoles, source importante de profils de jeunes diplômés. Cela lui permet d’identifier les profils qui seraient potentiellement intéressés par l’entreprise en les ajoutant sur Hello Talent. Du côté des écoles, les profils rencontrés sont intégrés à un vivier et assignés aux recruteurs concernés.

Anticiper et collaborer

Du côté de l’organisation, les 8 recruteurs, dont 2 en région, ont été organisés en 3 business units.  À leur disposition : un vivier unique de talents, qui compte aujourd’hui plus de 2200 profils. « Nous voulions que l’information soit centralisée dans un seul vivier, afin que les recruteurs puissent partager et enrichir leurs profils ainsi que ceux des autres recruteurs », explique Laura Bonnaud.

Une collaboration qui demande tout de même le respect de quelques règles de base. « Nous avons mis en place un système de mots-clés uniformisé de sorte à faciliter les recherches ». Un référentiel commun qui permet aussi de supprimer les tags inutiles et rapidement obsolètes. « Il fallait éviter les mots-clés qui font référence à une temporalité spécifique et qui ne sont pas réutilisables 6 mois plus tard, comme la disponibilité d’un candidat ou le statut \ »junior\ » d’un profil, par exemple ».

Gérer des campagnes de recrutement de grande ampleur

La structure des informations intégrées à Hello Talent est essentielle en amont d’une campagne de recrutement, mais une des fonctionnalités les plus utiles pour Laura Bonnaud reste la possibilité de créer des fiches de poste directement à partir de l’outil. « Lorsqu’on a 15 postes à pourvoir, il suffit de diffuser le lien de cette fiche de poste sur nos réseaux et de gérer directement les postulants sur Hello Talent». Le candidat peut ainsi répondre à l’annonce en un clic. Un gain de temps très appréciable, pour gérer annonces et candidatures dans un seul et même outil.