Case studie

Aramis Auto

Willem Rodier – Responsable Recrutement

Créé en 2001, Aramisauto affiche une croissance à deux chiffres qui lui permet d’envisager 150 recrutements d’ici à 2020. Impossible pour Aramisauto de passer à côté d’une candidature de talent. Aramisauto s’est également fixé une règle « concevoir la relation candidats sur le long terme ». L’entreprise a donc adopté Hello Talent afin de mieux gérer en amont les candidats à chasser et les organiser en viviers.

« Hello Talent a déjà complètement modifié notre quotidien, notre façon de contacter les candidats et notre relation avec eux »

Willem Rodier
Responsable Recrutement

Objectifs

  • Réduire le temps de gestion des CV et maintenir le contact avec les candidats potentiels
  • Faciliter la récolte des candidatures lors de salon de l\'emploi

Solution

  • Adopter un fonctionnement en viviers en recourant aux tags et aux statuts pour identifier compétences et disponibilités
  • Utiliser l\'application mobile d\'Hello Talent pour scanner les CVs lors de salons

Résultats

  • Réduction du temps de traitement des CV
  • Accroissement de la CVthèque et de la qualité des candidatures
  • Un meilleur contact avec les candidats
  • Des candidats impressionnés sur les stands AramisAuto

A votre tour ?

Parlons en !

Nous contacter

Quelques chiffres

530 collaborateurs
150 recrutements d\'ici 2020
5000+ profiles dans des viviers

Leur histoire

Fort de 530 collaborateurs répartis entre le siège et ses 30Agences sur la France, Aramisauto ambitionne de devenir la solution réflexe de tous ceux qui veulent changer de voiture en Europe. Pour se faire, l’entreprise multiplie les canaux de vente : internet, téléphone, et agences sur le territoire mais aussi en Europe.

Passer du recrutement classique au recrutement en viviers

En forte croissance depuis sa création, le site de e-commerce prévoit de recruter massivement une grande diversité de profils.

  • Des Conseillers Commerciaux et Responsables d’Agence sur toute la France
  • Des experts automobiles : carrossiers etmécaniciens pour le site industriel de reconditionnement de véhicules d’occasion situé à Donzère (Drôme)
  • Mais aussi des fonctions clés situé au siège à Arcueil (Ile -de-France) : Développeurs informatiques, Acheteurs internationaux mais aussi en Finance, Marketing et Ressources Humaines

En préparation des 150 recrutements programmés d’ici à 2020, Aramisauto a adopté Hello Talent en septembre 2018. Son but : organiser les profils des candidats par viviers afin de mieux gérer les besoins de recrutement et de réduire le temps de traitement des annonces.

Encore en phase d’apprivoisement de l’outil, Willem Rodier, responsable recrutement chez Aramis Auto, se félicite des possibilités offertes par celui-ci : « Hello Talent a déjà complètement modifié notre quotidien, notre façon de contacter les candidats et notre relation avec eux ». Pour le recruteur, passer à un système de viviers a surtout permis de dire adieu aux piles de CV qui s’entassent sur un coin du bureau. Les CV sont intégrés dans des viviers correspondant aux postes recherchés et toutes les personnes qui ont postulé y sont intégrées, suivant un système de tags et de statuts. Les recruteurs ont aujourd’hui constitué 71 viviers qui regroupent de 1 à 200 personnes.

Réduire le budget alloué à l’acquisition des CV

« Auparavant, lorsque nous chassions des candidats pour une annonce, il était impossible de retrouver les personnes non disponibles, trop junior à l’époque ou celles qui auraient pu être embauchées mais qui ont été finalement devancées par quelqu’un d’autre », explique Willem Rodier. Aujourd’hui, les viviers lui permettent de garder le contact avec des candidats qu’il connaît déjà. « Quand un poste se réouvre 6 mois plus tard, mon premier réflexe est maintenant d’aller voir dans mon vivier de talents », confie-t-il. « C’est une énorme révolution ».

Impressionner les candidats avec l’application mobile sur les salons

L’acquisition des CV est de fait au centre de la démarche du recruteur, qui apprécie tout particulièrement l’effet produit par l’usage de l’application mobile lors des salons. Équipée de tablettes mobiles, l’équipe de Willem Rodier fait sensation auprès des candidats. « Le fait de scanner les CV que l’on reçoit permet de ne plus s’encombrer de feuilles volantes et facilite leur traitement par la suite, avec des statuts que l’on crée pour l’occasion ». Un petit effet « Wahou » toujours bienvenu : « L’appli est géniale sur les salons, nous n’avions pas anticipé cet effet bonus ! », ajoute-t-il.