marque employeur

Votre marque employeur est la façon dont vos collaborateurs et les candidats potentiels perçoivent votre entreprise. Il est indispensable de la maîtriser et de communiquer auprès de l’audience concernée pour attirer à soi les talents dont vous avez besoin pour développer votre start-up. Il peut paraître surprenant d’avoir à se vendre en tant qu’employeur mais c’est oublier qu’en parallèle d’un chômage de masse, de très nombreux experts manquent pour répondre à la forte demande de certaines compétences. Hello Talent vous propose donc 6 étapes pour travailler votre marque employeur.

1 – Auditer sa e-réputation d’employeur

Avez-vous une idée précise de votre réputation d’employeur auprès de vos collaborateurs et/ou des candidats potentiels ? Souvent focalisé par la visibilité de son offre, il est facile d’en oublier d’analyser la trace digitale que l’on laisse en tant que recruteur. Une simple requête sur Google “travailler chez …” peut fournir des informations surprenantes.

La e-réputation du dirigeant est également à prendre en compte, de nombreuses solutions – comme reputationvip.com – permettent de suivre l’évolution des résultats de Google concernant une requête sur son nom et celui de son entreprise.

2 – Définir son positionnement de marque employeur

Quelle image avez-vous envie de donner de votre entreprise auprès des candidats potentiels ? Ce travail est à faire du côté de la vision de l’entreprise. Quels objectifs, quelles valeurs souhaitez-vous dégager de votre start-up ? Certes, l’objectif reste souvent le développement du chiffre d’affaire, ou plus exactement de la marge commerciale, seuls conditions à sa survie … Mais cela doit s’inscrire dans un projet plus global, plus ambitieux, capable de générer l’engagement de vos collaborateurs.

Evitez le simple “ Make the World a better place !” qui manque un peu d’originalité …

3  – Identifier les éléments à mettre en avant

Quels sont mes forces et autres éléments différenciants susceptibles d’attirer les meilleurs talents ?
Pourquoi devez-vous candidater à mon offre d’emploi plus qu’à une autre ?

Un simple CDI ne suffit pas, vous n’êtes pas une ETI et vous n’avez sans doute pas les moyens de ne jouer que sur le salaire. Pourtant, il doit bien y avoir des intérêts à rejoindre votre équipe n’est-ce pas ? Alors mettez-les en avant.

Les paniers de fruits en début de semaine, c’est un peu court comme argument, trouvez un peu mieux. Il peut s’agir de clients prestigieux, d’une politique de diversité, de mobilité à l’internationale, d’engagement sur les problématiques environnementales …

4 – Concevoir les outils de communications de sa marque employeur

Vous avez évidemment un site Web et sans doute une page “recrutement” mais il peut être pertinent de créer un site Internet consacré à sa marque employeur ou plutôt à la vie de l’entreprise, ses offres d’emplois etc … Comme : TravaillerchezXXXX.com

Dans le même esprit, pourquoi ne pas dédier des comptes sociaux sur la même thématique. Ces médias, et notamment son contenu en quantité et en qualité, permettront de maîtriser sa e-réputation et de diffuser largement la vision de l’entreprise et ses points forts.

5 – Provoquer de l’engagement en interne

Avant de travailler sa marque employeur à l’attention des candidats, il est essentiel d’avoir l’engagement des collaborateurs. Si ces derniers refusent de vanter les mérites de l’entreprise et leur joie incommensurable de travailler pour vous, il vous faudra lever la tête de votre écran et échanger un peu plus avec votre équipe.

Il est simple de contacter un ou plusieurs collaborateurs avant d’accepter un poste sans oublier que les réseaux d’anciens élèves peuvent jouer un rôle important dans le sourcing de compétences.

Obtenir l’engagement des salariés, c’est les motiver à partager la vision de l’entreprise, de repérer des candidats potentiels et de faciliter leur attractivité. Allez vite commander un panier de fruits ah ! 😉

6 – Optimiser la procédure de recrutement

Depuis la gestion des réceptions de candidatures jusqu’à l’intégration des nouveaux entrants, il faut s’assurer que l’ensemble de la chaîne soit optimisée pour laisser la meilleure impression possible.

Les candidats traquent l’ouverture de leur dossier de candidature et parfois même la lecture des pièces-jointes. Assurez-vous que chaque dossier soit réellement étudié et les réponses personnalisées.

Les milleniums sont habitués à avoir une information immédiatement, si le projet de recrutement prend du temps, il est indispensable de les tenir au courant.

En conclusion

Exactement comme il est indispensable de travailler sa marque et la communication de son offre de service auprès de ses clients et prospects, il faut travailler sa marque employeur pour attirer à soi ses futurs collaborateurs. Une fois que vous aurez une vision claire de votre e-réputation, vous commencerez à travailler votre positionnement, la mise en avant des forces que vous diffuserez à travers des dispositifs web adaptés. Sans oublier de motiver un engagement en interne et d’optimiser le parcours du candidat.