Lorsque l’on évoque le recrutement, on entend souvent parler de « sourcing ». Mais que se cache-t-il derrière cet anglicisme barbare ? Comment définir le sourcing, traduit en français par « identification de candidats », et quel est son intérêt pour une start-up ?

 

Comment définir le « sourcing » ?

Sous le terme de « sourcing » se cache une expression anglaise relativement récente que l’on peut traduire par « recherche d’une source ». Ou, dans notre cas, « identification des candidats ». Celle-ci est employée dans plusieurs domaines : achats, informatique, mais aussi ressources humaines. Et c’est précisément ce qui nous intéresse ici.

Cette expression désigne l’ensemble des techniques du processus de recrutement qui permettent d’identifier les candidats qui correspondent à un profil recherché. Concrètement, il s’agit de la phase de recherche, qui vise à faire une première sélection de candidats selon certains critères. Le terme englobe toutes les techniques que peut mettre en œuvre une entreprise pour améliorer sa recherche de talents, avant la phase d’entretiens. Cela comprend donc l’étape première de définition du besoin, la mise en place d’une stratégie de recherche, la recherche des profils en question, ainsi que l’approche des candidats.

 

Le sourcing permet d’élargir son champ de recherche

Les techniques d’identification des candidats sont à la fois internes et externes à une entreprise. En interne, le sourcing consiste à mobiliser son réseau et ses ressources pour identifier de potentiels candidats au sein de l’entreprise.

En externe, l’identification de candidats se base essentiellement sur les technologies et télécommunications. Il est loin, le temps des petites annonces d’emploi dans les journaux… Les sourceurs, autrement dit les personnes en charge de l’identification des candidats, se servent aujourd’hui essentiellement des réseaux sociaux, professionnels (Lindekin, etc.) ou non. Mais aussi des plateformes de recrutement en ligne ou jobboards.

 

Le sourcing, l’avenir du recrutement ?

Le sourcing est aujourd’hui un maillon indispensable du processus global de recrutement. On peut le considérer comme la partie « tactique » de la stratégie d’embauche. En effet, le sourceur est actif : c’est lui qui démarche les candidats. Il n’attend pas que les talents viennent à lui. Cette étape cruciale, qui permet d’améliorer les techniques de recrutement, a plusieurs avantages. Non seulement cela permet à l’entreprise de mieux cibler ses besoins grâce à une stratégie peaufinée. Mais cela permet également d’effectuer des recherches précises de talents, grâces à des sources adaptées sélectionnées en amont. Le sourcing a donc un impact sur la quantité comme sur la qualité les profils des candidats qui seront retenus avant la phase d’entretiens.

 

Guide Sourcing HelloTalent