En recrutement, on parle souvent d’expérience candidat, et cela à juste titre. On convient qu’offrir aux candidats la meilleure expérience possible, qu’ils soient retenus ou non par la suite, est indispensable pour obtenir les meilleurs talents. Et l’expérience recruteur, alors ? Un processus de recrutement réussi, du sourcing à l’embauche, ne dépend pas moins d’une expérience positive du recruteur que de celle du candidat. Parmi d’autres défis auxquels les recruteurs font face, la nécessité de réconcilier une expérience candidat améliorée et les objectifs de recrutement est un casse-tête fréquent. Ce billet explique pourquoi l’expérience recruteur est importante et présente deux facteurs qui l’affectent.

Pourquoi l’expérience recruteur est-elle importante ?

En bref, une bonne expérience recruteur, c’est quand le processus de recherche de talents est aussi efficace et aisé que possible. L’optimisation des processus et de l’expérience recruteur permet de réussir les embauches haut la main grâce à deux raisons. Tout d’abord, les recruteurs peuvent se concentrer sur des aspects plus importants de leur métier : le sourcing et le tissage de liens avec les candidats. Cela peut aussi avoir un impact positif sur l’expérience candidat, améliorant l’image de marque et la réputation de l’entreprise aux yeux de celui-ci. Bien entendu, certains de ces aspects ne dépendent souvent que de la coopération des candidats eux-mêmes. Toutefois, quelques éléments du processus peuvent être optimisés pour améliorer les bases de l’expérience recruteur. Pour y arriver, seul ou en équipe, concentrez-vous sur ces deux domaines clés :

– La gestion du temps

L’un des facteurs les plus cruciaux de l’expérience recruteur est la gestion du temps. Chercher les meilleurs candidats, analyser des tonnes de candidatures tout en faisant des retours aux candidats et aux managers opérationnels… cela prend énormément de temps. Par conséquent, plus le flux de travail est efficace, mieux c’est. Vous pouvez notamment en créer un grâce aux applications collaboratives de gestion de viviers de talents  (Hello Talent, entre autres), qui vous permettent de réunir toutes les informations du candidat au sein d’un seul outil et de les partager avec vos coéquipiers. Ce genre d’outils uniformisent le sourcing et la qualification des candidats. De plus, vous pouvez optimiser vos process : pensez à répartir les tâches entre les membres d’équipe, en prioriser certaines, et dédier des créneaux horaires au sourcing et à la gestion des viviers. En combinant outils spécialisés et optimisation des process, vous gagnerez du temps précieux et améliorerez l’expérience recruteur.

– Les défis de la communication

La ponctualité et la qualité des retours des candidats influent largement sur l’expérience recruteur : chaque recruteur sait à quel point il est frustrant de courir après un candidat. Néanmoins, il est possible de stimuler une meilleure communication. En effet, au lieu de trop compter sur les emails, pensez aussi aux appels téléphoniques, aux SMS et/ou aux réseaux sociaux. Utiliser le bon moyen de communication améliore le taux de réponse et renforce le lien avec le candidat.

Donner des retours adéquats aux candidats non retenus et les garder dans votre vivier peut également être utile. C’est un bon moyen de réduire la charge de travail dans le futur, car de nombreux candidats correspondront mieux à un autre poste par la suite. Au long terme, maintenir une communication ouverte avec tous les candidats sert aussi l’expérience recruteur, car la réputation de votre entreprise ou cabinet de recrutement n’en fera que croître.

En résumé

Alors que l’importance de l’expérience candidat n’est plus à prouver, l’expérience recruteur non plus ne doit pas être négligée. Plus vous agirez afin d’améliorer l’expérience des recruteurs, mieux sera celle des candidats. Optimiser la gestion du temps et la communication représente un défi, mais c’est un effort qui paye. En effet, cela donne aux recruteurs plus de temps pour bâtir des relations et identifier les meilleurs talents. A la longue, tout le monde est gagnant : les recruteurs disposent de plus de temps à consacrer à la crème de la crème, l’expérience candidat reste positive même si celui-ci n’obtient pas le poste, et les entreprises voient arriver des recrues de qualité dans de plus brefs délais.