Que vous aimiez les données ou non, nous vivons dans un monde remplis de chiffres. Les données peuvent déterminer vos points forts et vos points faibles et ainsi vous aider analyser vos process de recrutement. Mais comment savoir quels KPI mesurer et comment ?

Voici notre petit guide sur les différents KPI à respecter !

 

Time to hire

Tout d’abord, une expression venue de l’anglais signifiant « l’heure d’embaucher » cela équivaut en réalité au temps du process de recrutement : du brief client jusqu’à l’embauche du candidat. Il est tout de même important de se poser certaines questions comme :

  • Combien de temps vous faut-il pour vous rendre compte que vous avez LE candidat parfait ?
  • A quelle vitesse se déroule le process une fois que vous avez trouvé ce candidat parfait ?
  • Quels sont vos problèmes majeurs dans votre processus d’embauche ?

 

Sources

Une chose reste primordiale lors d’un  process de recrutement : la qualité des sources.

D’où proviennent vos candidats ?

Il est nécessaire d’identifier les canaux les plus importants de la provenance de vos CV.

Il se peut que cela soit la cooptation par exemple, ou encore les réseaux sociaux, les joboards etc.

Les sources les plus efficaces peuvent varier en fonction de l’entreprise, sa taille, le secteur d’activité… Mais également en fonction du titre de poste que vous recherchez, c’est-à-dire qu’il y a certains postes qui ont plus tendances à postuler spontanément et d’autres qu’il faut aller chercher sur tel ou tel réseau.

 

Candidate Acquisition

Grâce à quel canal vos recrutements sont le plus efficaces ? Sourcing ou Posting ?  Le recrutement est un métier imprévisible, il est donc important d’essayer au plus possible d’anticiper les choses. Passer du temps à discuter avec des candidats passifs pour ainsi les « laissez mûrir » Alors oui, plus vous investissez de temps, plus le taux de candidats passifs est élevé. Quoi qu’il en soit, il est tout de même très important d’analyser pour pouvoir améliorer votre approche, votre première rencontre.

 

Pipelines

Aussi, dans un process de recrutement, le taux de conversion est également crucial. Pour optimiser ce taux, il est absolument nécessaire de respecter chaque étape du process de recrutement. C’est-à-dire dans un premier temps la candidature, et /ou le sourcing, par la suite vient la pré qualification, souvent téléphonique, après vient l’étape l’entretien, ou l’on peut par la suite y dégager nos candidats favoris pour la « shortlist » puis vient l’offre et son acceptation et le travail du recruteur se termine à la fin de la période d’essai validée.

Il est très important de procéder étape par étape, dans l’ordre sans en oublier une seule.

 

Team productivity

Par ailleurs, une nouvelle recrue doit s’intégrer à l’équipe et doit aussi contribuer à l’énergie de votre entreprise. La venue de ce nouveau talent doit vous permettre de travailler plus rapidement et surtout plus efficacement. C’est donc grâce à la productivité de votre équipe que vous déterminez l’efficacité et l’importance de votre nouvelle embauche.

Ce KPI est important afin de pouvoir déterminer également d’éventuels problèmes qui pourraient être résolus par de nouvelles recrues.

 

En quelques points

Pour résumer ? Voici quelques points importants à retenir :

  • Calculez le temps que vous passez à recruter entre le brief et la fin de la période d’essai.
  • La qualité de vos sources est très importante, c’est la clé pour ne pas perdre de temps.
  • Respecter le temps et l’ordre des différentes étapes du process de recrutement
  • L’évaluation de ces KPI n’ont de valeur que si vous utilisez les résultats pour améliorer vos prochains process de recrutement.

 

HelloTalent