growth hacking pour startup

Pour accélérer sa croissance, une start-up n’a souvent pas d’autres choix que de recruter de façon pérenne des compétences. La solution stagiaires + freelances n’est pas tenable sur le long terme. Une fois la décision prise de recruter, il devient important de mettre en place une stratégie afin que son offre d’emploi gagne en visibilité.

Vous n’êtes pas les seuls à recruter et vous avez souvent des moyens limités … Pas de panique ! Hello Talent vous détaille une stratégie gagnante 👍

Rédiger une offre d’emploi attractive

Travaillez votre offre d’emploi avec la même énergie que lorsque que vous rédigez une fiche produit. Cela peut paraître une évidence mais trop souvent l’impression laisser par la description du poste ne fait pas rêver.

Il ne s’agit pas de chercher le buzz, à défaut d’y arriver et aucune recette n’existe, vous tombez rapidement dans le ridicule.

1 – Travailler la présentation de l’entreprise

Personne ne connaît votre start-up en dehors des occupants de Station F ou des fans du site Maddyness, il est donc essentiel, dès le début de l’annonce de rappeler quel formidable entreprise vous représentez. Une occasion pour travailler votre marque employeur et diffuser votre vision et votre objectif au plus grand nombre afin d’optimiser votre e-reputation.

Comme pour n’importe quel produit, mettez en avant les éléments différenciants qui intéressent directement vos candidats personas.

2 – Soyez précis dans la description du poste

Le principal danger est de survendre une mission ou ses responsabilités. Recruter les meilleurs talents est une chose, mais les fidéliser à l’entreprise et limiter le turn-over en est une autre. Or, c’est essentiel dans le développement rapide d’un business.

Imaginez l’impact sur la e-reputation d’une entreprise diffusant la même offre d’emploi tous les trois mois…

3 – Ne vous focalisez pas sur les diplômes

La nouvelle ère du recrutement veut des talents plus que des diplômes, et vous aussi. Focalisez-vous sur les compétences de vos candidats : adaptabilité, ouverture d’esprit, convivialité, capacité à apprendre, …

Les descriptions de profils improbables font régulièrement des ‘bad buzz’ sur Twitter stigmatisant les entreprises concernées.

Dans les ESN -Entreprises de Services du Numériques – les diplômes n’ont plus de sens. Un candidat qui profite d’une courte période de chômage pour perfectionner un langage informatique via OpenClassRoom mérite toute votre attention.

Après tout, combien de candidats arborent le diplôme de la dernière école de Web marketing à la mode mais n’ont pas pris la peine de passer les certifications de Google Adwords ? Beaucoup trop.

Comment diffuser votre offre d’emploi ?

En général, nous vous conseillons de limiter la diffusion de votre annonce sur le site de Pôle emploi : les annonces y sont rarement vu par les personnes en poste et il y a fort à parier que Chief Happiness Officer ou Digital Evangelist n’entrent dans aucune case de leur matrice…

En fonction des postes ou plutôt des profils recherchés, il y a des sites d’offres d’emplois spécialisés : lesjeudis.com pour les profils en informatiques, eFinancialCareers.fr pour la finance, RHjobs.com pour les RH, etc. 

Il existe également de nombreux agrégateurs d’offres d’emploi, notamment Indeed ou Apec. L’idée est de profiter de leur audience, de leurs visiteurs, tout comme les e-commerçants recherchent la visibilité offerte par les market places.

Enfin, n’oubliez pas de mettre en ligne l’offre d’emploi sur votre propre site et de convaincre le maximum de personnes gravitant autour de votre start-up à la diffuser largement !

Qui de mieux qu’un collaborateur pourra convaincre un candidat de postuler ? Et l’idée de le retrouver comme collègue peut s’avérer une étape de pré-qualification pertinente. Ça fait parti de l’expérience candidat

Les Ressources Humaines en mode Growth hacking

Si diffuser à la bonne cible une offre d’emploi attractive ne suffit pas, sortez des chemins balisés et optez pour une démarche plus originale.

Le digital offre la formidable opportunité d’atteindre n’importe qui, n’importe quand. Les start-ups, grâce aux digitales natives développent très largement cet atout afin d’accélérer la diffusion d’une idée ou d’un produit. La technique : l’analyse précise des parcours utilisateurs et parcours candidats. Ces nouveautés possibles de business doivent inspirer le département des ressources humaines, lui permettant de croître et se réinventer. 

Le DRH en mode Growth Hacking

Multiplier les lieux d’échanges

Une DRH d’un grand groupe expliquait être surprise la 1ère fois qu’elle reçue une candidature via Facebook Messenger. Mais aujourd’hui, il s’agit pourtant d’un 1er contact évident pour de nombreux millenials. Tenez-vous au courant des tendances (notre blog est d’ailleurs parfait pour ça 😉). 

Faites du Teasing

Une campagne hyper attractive, virale et drôle suscitera de l’intérêt ce qui facilitera la diffusion de l’offre par la suite. En tant que DRH, vous pouvez même diffusez l’annonce sans préciser pour quelle entreprise il s’agit. Cela créera un certain mystère et curiosité chez le candidat. Il vous recherchera surement, et trouvera votre poste (et donc l’entreprise). Cela peut être une technique afin de trier et définir qui sont les plus motivés et curieux, agile avec le digital. 

Le gaming

Pour agrégez et attirer plus de profils, vous pouvez organiser des jeux concours ou encore des études sous la forme de sondages. Cela peut servir pour détecter les bons profils et diffuser une offre d’emploi à la fin.

A vous de Hacker le processus de recrutement maintenant ! Moins vous avez de moyens, plus vous devez faire preuve d’ingéniosité. Quels idées pourraient vous convaincre de rejoindre une start-up ? Brainstormez, puis agissez !