recruter un développeur

Recruter un développeur, ou devs pour les intimes 😉, est un challenge pour les chefs d’entreprises ou leur CTO. En septembre 2016 – une éternité à l’échelle de la tech – Le Monde titrait “Les développeurs, rois du marché de l’emploi en France”. En 2018 la situation reste encore largement à l’avantage des experts du Web. Hello Talent vous propose ses 5 conseils pour recruter votre futur codeur.

Avant de multiplier vos offres, définissez précisément vos besoins

Vous ne recrutez pas un développeur, vous recherchez un expert du langage informatique dont vous avez besoin (Java, C#, C++, JavaScript, etc.). Si vous n’êtes pas, vous-même, un technicien, nous vous encourageons à vous faire aider par un dev. A l’occasion d’une mission en freelance par exemple, afin de définir précisément les compétences nécessaires.

Cette mission pourra d’ailleurs se poursuivre dans la pré-qualification des candidatures pour comprendre les informations de certains CV.

Préférez une approche directe et personnalisée

La pénurie du marché limite le nombre de devs en recherche active. Par conséquent, le taux de réponse à vos offres diffusées via un canal traditionnel risque d’être assez faible.

En contactant directement les personnes que vous aurez croisées sur les réseaux sociaux ou lors d’événements vous élargissez le nombre de candidats potentiels ainsi que vos chances de réponses.

Vous n’aurez qu’une opportunité de faire bonne impression ! Prenez donc le temps d’étudier le profil d’une personne avant de lui envoyer un message sur LinkedIn. Ce message doit refléter votre étude et votre intérêt pour le parcours de l’heureux(se) élu(e). Il faut qu’il ressente que c’est LUI/ELLE que vous souhaitez rencontrer.

Pour gérer la relation candidat, des outils comme celui d’Hello Talent vous feront gagner en productivité.

Commencez par une analyse des besoins de votre cible

Les vendeurs le savent bien, l’analyse des besoins précède toute présentation. En posant les bonnes questions, vous connaîtrez les avantages à mettre en avant.

Cherchez à savoir quels arguments seraient susceptible d’obtenir une écoute attentive à votre proposition. Votre interlocuteur souhaite peut-être se rapprocher de son lieu d’habitation ou déménager, éventuellement partager son temps en Home Office, avoir plus de responsabilités, apprendre un nouveau langage complémentaire, quitter une équipe dont il ne supporte plus l’ambiance… 

Pitchez votre entreprise comme on pitch une idée

Avant la description de la mission, mettez en avant les atouts de votre entreprise ainsi que votre marque employeur, en insistant justement sur les besoins exprimés par votre candidat. 

L’autonomie, la flexibilité des horaires, les initiatives pour favoriser une bonne ambiance, les budgets formations, les références clients, etc.

Une fois que vous aurez compris les besoins de votre candidat, conservé un peu d’écoute et décrit votre entreprise, vous pourrez exprimer votre besoin et les détails du poste.

Accélérez le processus de recrutement

Dans la tech tout va plus vite. Vous ne pouvez pas attendre et multiplier des entretiens avec des candidats qui répondent à vos attentes. Soit il est mauvais et vous ne le saurez qu’une fois le travail commencé (la période d’essai sert à cela…), soit il est bon et le faire patienter est augmenter vos chances de perdre la perle rare les autres start-ups étant tout autant (voir plus) réactives.

C’est d’autant plus vrai que votre futur développeur, s’il est en poste, devra exécuter sa période de préavis avant de vous rejoindre dans l’aventure. 

Vous avez maintenant tous nos conseils en main, alors plus d’excuses, partez dès maintenant à la recherche du meilleur des devs ! 😉