Le sourcing est un moyen efficace de découvrir des talents, aussi bien passifs qu’actifs, et qui sont souvent difficiles à trouver. Alors que trouver des profils est déjà loin d’être évident, obtenir une réponse de leur part est un tout autre défi.  La raison ? Rien de tel que les premières impressions ! Réussissez la première impression, et tout ira bien par la suite. Ratez-la, et vous serez ignoré, si ce n’est pire. Même si les technologies du recrutement ont sensiblement évolué, surtout avec l’avènement de LinkedIn et des autres réseaux professionnels, l’aspect personnel et humain reste le plus important dans le recrutement et le sourcing. Il ne faut pas oublier que vos candidats ne sont pas des numéros ou des statistiques, mais des êtres humains qui souhaitent être traités comme tels. Chacun d’eux mérite d’être considéré individuellement, et ce sont les approches variées qui apporteront un maximum de réponses. Voici sept astuces pour contacter les candidats.

1) Choisissez le moyen de contact adéquat

Deux choix s’offrent généralement à vous lorsque vous contactez un candidat pour la première fois : l’appel téléphonique et l’email (y compris les messages sur LinkedIn). Chacune de ces approches possède ses avantages et ses inconvénients. Vous saisir de votre téléphone vous permet normalement d’établir un rapport personnel plus vite que par mail. Dans le même temps, un mail fait moins pression sur le candidat car celui-ci peut prendre le temps de préparer sa réponse. Même s’il faudra généraliser un peu, réfléchissez comment le candidat peut réagir à telle approche. Par exemple, un manager ventes, qui a l’habitude des appels téléphoniques, sera sans doute plus réceptif au cold calling qu’un développeur informatique.

Mais quelle que soit l’approche choisie, NE SPAMMEZ JAMAIS LES CANDIDATS. Vexant, le spam nuit à la réputation des recruteurs. 

2) Adoptez une approche personnalisée

De nombreux candidats, même ceux qui sont en recherche d’emploi, sont sceptiques vis-à-vis des emails et du cold calling. Les messages non personnalisés n’ont aucune chance de susciter leur intérêt. Il est vital de bien vous préparer et d’adapter votre approche avant de contacter un candidat. Dans votre premier message ou lors du premier appel, essayez de mentionner son rôle précis et son employeur actuel ou précédent. Il faut que ce soit clair que vous vous êtes intéressé à son profil et maîtrisez le sujet.

Remarque : C’est en cela qu’un outil qui agrège les informations du candidat peut vous être particulièrement utile. Si vous ne vous servez pas encore de Hello Talent, il mérite clairement le détour.

3) Soyez concis

Préparez-vous à ce que vos potentiels candidats soient occupés. Il faut que vous arriviez à l’essentiel aussi vite que possible. En revanche, ne sautez pas les étapes pour que votre message passe ! N’oubliez pas que les détails peuvent attendre ; votre objectif est de susciter son intérêt.

4) Soyez professionnel, mais sympa

Trouver le juste équilibre est crucial, surtout lors d’une conversation téléphonique. Bien entendu, le ton professionnel s’impose, mais être avenant peut porter ses fruits. Selon le candidat, il faudra être plus ou moins formel, c’est pourquoi faire des recherches au préalable est aussi vital. Mais quel que soit le degré de formalité, n’oubliez pas de rester sympathique. Cela ne veut pas dire pour autant que le candidat sera partant pour une vraie conversation tout de suite, et ça se respecte. L’idée est simplement d’installer un dialogue.

5) Soulignez les avantages du poste

A l’étape où vous joignez un candidat, il s’agit plus de vendre le poste que d’évaluer ses compétences. Sinon, pourquoi le contacteriez-vous ? Comme c’est vous qui venez vers le candidat, celui-ci voudra savoir quel est son intérêt dans tout ça. Dans la mesure où vos recherches vous le permettent, expliquez pourquoi ce poste correspond à ses objectifs de carrière ou quelles opportunités il apporte par rapport au poste actuel.

6) Faites des propositions précises

Terminez votre message ou appel avec une proposition clairement formulée. Gardez à l’esprit que l’objectif en l’occurrence est de rencontrer le candidat ou au moins de pouvoir le rappeler pour discuter de votre proposition plus en détail. Soyez précis dans ce que vous proposez. Par exemple, au lieu de demander quand la personne serait libre pour discuter à nouveau, proposez-lui de vous donner directement une date pour une rencontre ou un nouvel appel.

7) Faites suite à vos mails

Si vous contactez un candidat par mail et que vous ne recevez pas de réponse, cela ne veut pas dire forcément qu’il n’est pas intéressé. N’hésitez donc pas à envoyer un message de relance. Faire suite à son propre mail peut parfois être délicat. Sachez insister sans tomber dans le harcèlement. Attendez quelques jours et envoyez un simple rappel dans la même chaîne de conversation, mais ne répétez pas le message d’origine. Si la réponse ne vient toujours pas, essayez d’appeler le candidat. Par contre, passé ce stade-là il vaut mieux l’oublier et passer à autre chose.

Les astuces pour améliorer votre communication avec les candidats sont beaucoup plus nombreuses, mais nous espérons que ces grandes lignes vous aideront déjà. Retenez surtout que vos échanges doivent être personnels, amicaux et pertinents. Tenez-vous à ces principes tout en évitant de spammer les gens, et vous verrez que la plupart des candidats seront ravis d’échanger avec vous. Si vous souhaitez vous perfectionner dans l’art de la communication efficace avec les candidats, lisez ces articles de Glenn Cathey et Katrina Collier.

Guide Sourcing HelloTalent